Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Le dernier scandale du Médiator relance le laxisme de l'ensemble des politiques (droite comme gauche) et notamment des différents Ministres de la Santé qui se sont succédés depuis de nombreuses années.

 

Monsieur Bertrand le dernier nommé (il revient à ce poste après un court séjour à la présidence de l'UMP) nous a fait à l'Assemblée Nationale un tour de passe-passe indigne et écoeurant comme savent le faire tous ses confrères, un discours hypocrite pour demander une totale transparence pour une sécurité sanitaire maximale envers le patient.... Décidément dès qu'un scandale éclate ils jouent tous les bons samaritains, alors qu'ils auraient pu éviter toutes ces victimes coupables d'avoir fait confiance à nos institutions. Tous les politiques protègent bon nombre de médecins véreux qui se font acheter par tous ces visiteurs médicaux, ces laboratoires qui ne sont intéressés que par le chiffre d'affaire, la santé des personnes n'est pas une priorité.

 

J'ai déjà en son temps dénoncé cette mascarade et rien ne bouge, sauf que des milliers de personnes vulnérables passent à la trappe....

 

Quand va t-on botter les fesses de tous ces ignobles personnages de tous corporatismes???

 

 

Ci-dessous mon coup de gueule de 2009 sur le non respect des lois censées protéger les patients : 

 

 

Combien de courriers envoyés à nos politiques de tous bords pour témoigner et dénoncer des faits, des actes dont trop de Français sont les victimes de notre système de santé, et combien de réponses ?
 
Messieurs MOSCOVICCI et PEMEZEC se sont proposés d'adresser une correspondance au Ministre de la santé pour l'interpeller (décembre 2007) et ainsi se dire j'ai fait ma Bonne Action, sans chercher, sans vouloir forcément une réponse et sont retournés chahuter sur les bancs de l'hémicycle, retrouver certains confrères qui luttent contre la lourdeur digestive de paupières devenues trop épaisses par le poids des ans.

D'autres comme Monsieur AUTAIN, vous adressent un courrier dans lequel ils déversent leur incompréhension. Il s'est dit choqué par notre histoire qu'il qualifie d'épouvantable et d'inhumaine, lui au moins dit son indignation, mais cela reste des mots, l'action c'est autre chose...

Quant à ceux qui vous adressent (la liste est longue) de la compassion, il aurait été préférable qu'ils s‘abstiennent car ce n'est pas de la compassion que nous attendons d'eux mais des actions. En sont-ils capables ?

Que dire de ceux qui ne réagissent pas ? Rien, il est des silences qui vous pousseraient à utiliser des termes qui seraient mal venus dans la langue de Molière...

Alors, Mesdames et Messieurs les biens-pensants, ne soyez pas surpris lors des élections du nombre d'abstentions, elles sont à l'image de votre inaction et de votre mépris des citoyens car beaucoup l'ont compris, vous n'avez qu'une envie, qu'une obsession, conserver vos acquis et votre pouvoir.

L'actualité des mois écoulés n'est-elle pas une preuve de votre seul combat ? Celui qui consiste à diriger, à détenir sur l'autre le pouvoir, uniquement le pouvoir, la toute puissance, quel que soit le parti dans lequel vous naviguez, être des êtres à part.

Beaucoup trop d'entre vous se peaufinent une image de "people" alors que le citoyen qui a pris le temps de déposer son bulletin dans l'urne n'attend qu'une chose de vous, que vous remplissiez la mission pour laquelle vous avez été élu: être le garant des droits et du respect des individus qui vous ont fait confiance.

Trop de plateaux de télévision, trop de discours verbeux, pour donner le bon mot et flater votre égo, alors que celui qui n'a de cesse de vous interpeller ne reçoit que des maux.

Ôter de votre visage le fard de tant de soupoudrage dont les médias vous ont barbouillé la face pour briller devant les caméras et regardez-vous le matin au réveil sans maquillage devant votre glace sans teint et posez-vous ces questions:

Qui m'habille de mon beau costume de satin?
Qui fait que jamais de pain, je ne manquerai?

La révolution française n'a rien changé, certaines classes ont perdu leurs privilèges, d'autres s'en sont emparées sous prétexte du bien-être du peuple, quelle hypocrisie...

Les Droits de l'Homme sont devenus les Droits des Politiques.

Le 10 mars 2009 (article du Parisien), à l'occasion de son déplacement au Mexique, notre Président Nicolas SARKOZY, dans le cadre de l'affaire «Florence CASSEY»,a eu cette phrase symbolique :
«La France est un Etat de droit, on n'y fera pas n'importe quoi.»

Je me permets Monsieur le Président de vous contredire et vous dire avec force :
«que la France est un Etat de droit, dans lequel certains se permettent tout et n'importe quoi »

Quant aux Associations (elles sont nombreuses) avec lesquelles nous avons eu des échanges et qui ont préféré nous ignorer, ont-elles eu peur de l'institution que nous pointons du doigt ? Je prendrai principalement comme exemple :

- La Ligue Contre le Cancer : association qui récolte des fonds pour la recherche et cela est honorable, comme j'ai eu l'occasion de l'écrire à son président en 2006 : il serait honorable aussi lorsque des faits scandaleux sont portés à leur connaissance qu'ils se rangent aux côtés de parents qui leur demandent de les aider à passer des messages à ceux qui sont censés soigner les malades. Il faut savoir mener des combats pour ceux qui luttent contre la maladie et pour ceux qui nous ont quittés dans des situations qui ne devraient exister.

- La Voix de l'Enfant : que j'avais rencontrée à l'occasion d'une émission sur Direct 8 (voir vidéo sur le blog) en novembre 2007 et qui s'était dit scandalisée par la situation évoquée dans mon témoignage, eux non plus n'ont pas affiché une réelle volonté de passer à l'action... Comme je le leur ai suggéré, pourquoi ne pas renommer votre association «La Voix de Certains Enfants»?

- Le Défenseur des Enfants : que dire, qu'il s'agit d'une institution de la République qui n'a aucun pouvoir sinon un rôle de médiation, drôle d'institution qui devrait avoir une autonomie réelle et un rôle actif dans la défense des enfants, car il est des faits que la médiation ne réglera jamais… Dernièrement lors d'une émission de radio, sa représentante s'est présentée comme « Le Défenseur de tous les Enfants » permettez que j'en doute, que j'en doute fort, suite à notre dernière rencontre.

Voilà, mon coup de gueule pourrait comporter autant de pages qu'il existe de Députés, de Sénateurs, d'Associations mais nul besoin de noircir plus de papier: ils se reconnaîtront, ceux qui au quotidien ont perdu toute légitimité à mes yeux et aux yeux de beaucoup de Français.

J'adresse toutes mes pensées à tous ceux qui m'ont rejoint dans ce combat en apportant des témoignages ou des signatures et à ceux qui n'osent le faire et qui souffrent en silence.

Le Site "santeusagers" est le site de tous, tous ceux qui veulent lutter contre le mépris de nos institutions censées être les garants des droits et du respect de chaque individu.

"Nos Différences, nos Souffrances, nos Handicaps sont autant de combats, pour nous, pour ceux qui nous ont quittés et pour tous ceux qui se croient à l'abri."

Philippe COSTES
Santé Usagers

Partager cette page

Repost 0
Published by

Pr�Ntation

  • : La voix des usagers de la santé
  • : La voix des usagers de la santé
  • Contact

Association Jennyfer


http://www.association-jennyfer.fr

Des bénévoles aux services des Enfants atteints de cancer,  pour leur apporter du réconfort mais aussi pour défendre leurs droits.

Rien n’est plus beau qu’un sourire d’Enfant. Ensemble pour tous les Enfants vulnérables.

 

 

Pour Noelanie

http://www.violencescolaire.fr/ en mémoire de Noelanie petite victime d'un laxisme incompréhensible

Un combat pour Paul

A consulter le site: http://www.pourtoimoncoeur.fr
Le combat admirable de la maman de Paul

Le site du CNVP84

Le Collectif National des Victimes de la Psychiatrie: un combat de parents, de proches pour que leurs êtres chers soient humainement considèrés.

http://www.cnvp84.fr

Contact

Adresse messagerie: santeusagers@gmail.com