Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Chaque gouvernement y va de son action pour plus de moyen financier, pour aider notamment la recherche.

Mais l’argent  n’est pas suffisant, ces moyens financiers seuls ne peuvent faire que demain le ciel sera plus bleu, non, il faut aussi revoir la stratégie des traitements, évoluer vers des traitements individualisés et tenir compte à la fois du malade et de la maladie qui le frappe.

Que le patient soit placé au centre de la maladie et qu’à tout moment il soit informé sur les bénéfices et les risques des traitements qui lui sont proposés et cela de manière explicite.

Il faut également mettre en place un suivi qualitatif des équipes soignantes et particulièrement des cancérologues, faire le nécessaire pour que les obligations décrites dans le code de santé publique ne soient uniquement des mots mais des actes au quotidien.

Il n’y pas de citoyen à part, il n’y a que des citoyens, c’est ce que dit la loi……..

Le Ministère de la Santé doit-être le garant du respect du code de santé publique, à quoi sert de faire des lois si certains ne les respectent, se sentent au-dessus d’elles….

Mais surtout lorsque les traitements ont échoué et que la fin est proche pour celui ou celle qui a livré son corps à ces professionnels, qu’ils se montrent dignes de la confiance de leurs patients et qu’ils assument jusqu’au bout leurs missions avec honnêteté.

L’échec, ne doit pas les affranchir d’un minimum d’humanité surtout lorsqu’il s’agit d’un enfant, la fuite, le mensonge, le déni ne sont pas les bonnes solutions.

En 2005, un grand professeur en cancérologie avait proclamé dans le quotidien Le Parisien que « 20% des cancérologues n’avaient pas les compétences » constat alarmant à l’époque et aujourd’hui où en est-on ?

J’évoquais le fait que si ne faites pas parti d’une communauté, d’un corporatisme vous n’êtes rien, par contre lorsqu’un individu est l’auteur d’un acte répréhensible sur un magistrat toute la confrérie se révolte et se mobilise en demandant, comme l’évoque Philippe INGALL-MONTAGNIER magistrat, « un traitement de choc », on ne touche pas à un magistrat ( le Parisien ).

Les médias se font l’échos et participent de ce fait au combat contre la violence sur nos institutions ce qui est légitime, comme il serait légitime qu’ils donnent plus souvent la parole aux gens ordinaires qui peuplent la France, afin que eux aussi parlent d’une autre forme de violence, celle du non respect de l’individu en matière de santé.

Nous aussi tout comme les magistrats nous lançons un appel : « l’appel à la sécurité sanitaire. »

Qu’ils n’oublient pas nos chers politiques ; les conséquences de l’affaire du sang contaminé, et de Tchernobyl, combien d’enfants et d’adultes sont touchés et combien nous ont quittés des suites de ses tragédies, tout cela par manque d’information, par hypocrisie, par manque d’acte de la part de nos Maîtres qui n’ont que cette phrase pour excuse : « Responsables mais pas Coupables. »

Nous poursuivons avec ta mère, le chemin que le destin nous à tracé, non sans connaître des moments de vie, d’amour, grâce à ta sœur, à la famille et nos amis fidèles que sont Pierre, Isabelle, Jacques, Hélène, Elianne, Arnaud, Jean-Michel et Karine sans oublier tous les autres, unis nous le savons à nous par les évènements.

Et puis la réalité resurgie, pour ne pas nous faire oublier, comment oublier ?

En prenant connaissance des programmes des chaînes de télévision, je suis informé d’une émission spéciale de Jean-Luc Delarue le 5 mars 2007 en début de soirée et dont le sujet est le cancer, plus précisément « Vivre avec son cancer » .

Je me rends sur le site Internet de la chaîne en question, premier émoi cette émission est classée dans la rubrique « Divertissement », comment peuvent-ils oser ?

Certainement que pour ce producteur le fait de montrer des personnes atteintes de cette maladie, aux yeux de ceux qui pour l’instant y échappent est une forme de divertissement tout comme certaines émissions de téléréalité….

J’ai tout de même envoyé un courrier électronique pour faire acte de candidature et faire part de ton vécu.

La réponse ne s ‘est pas faire attendre, les gentils assistants me font comprendre que notre témoignage n’est pas en corrélation avec le thème de l’émission, qui est de parler de la façon dont certains vivent avec la maladie au quotidien et rendre ainsi les choses plus positives.

Pourquoi pas, mais peut-on voir uniquement cette maladie sous cet angle? Il est important d’élargir le débat et que les personnes qui ont des choses à dire sur les soins puissent également s’exprimer, pourquoi pas en deuxième partie d’émission ?

Non, apparemment les commanditaires de cette émission ne souhaitent pas dénaturer le sujet…

Je ne suis pas le seul à être en désaccord, puisque sur le forum mis en place à l’occasion de cette émission, plusieurs personnes ont fait la même requête, celle de témoigner sur les avancées nécessaires en cancérologie, mais cela est resté sur le forum, uniquement sur le forum.

Je n’ai pu, tu t’en doutes mon fils, regarder cette émission, comme beaucoup d’ailleurs

Aujourd’hui il faut « positiver », regarder devant et non derrière, facile à dire, plus difficile à faire…

A suivre....









( Photographie prise le 1er janvier 2004 pendant sa période de rémission, le 21 décembre 2004 il nous quittera.
Désormais nous n'avons plus que des photos ici et là pour que ton image nous accompagne dans toute la maison et bien sûr dans notre coeur, car maintenant tu es en nous pour l'éternité)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Pr�Ntation

  • : La voix des usagers de la santé
  • : La voix des usagers de la santé
  • Contact

Association Jennyfer


http://www.association-jennyfer.fr

Des bénévoles aux services des Enfants atteints de cancer,  pour leur apporter du réconfort mais aussi pour défendre leurs droits.

Rien n’est plus beau qu’un sourire d’Enfant. Ensemble pour tous les Enfants vulnérables.

 

 

Pour Noelanie

http://www.violencescolaire.fr/ en mémoire de Noelanie petite victime d'un laxisme incompréhensible

Un combat pour Paul

A consulter le site: http://www.pourtoimoncoeur.fr
Le combat admirable de la maman de Paul

Le site du CNVP84

Le Collectif National des Victimes de la Psychiatrie: un combat de parents, de proches pour que leurs êtres chers soient humainement considèrés.

http://www.cnvp84.fr

Contact

Adresse messagerie: santeusagers@gmail.com