Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Mon quotidien reprend, avec mes éternelles correspondances à l’attention des associations, je me replonge dans cet univers, dans cet inconnu qu’est le futur. 

J’ai repris, ma plume et j’ai adressé un courrier à notre nouveau Premier Ministre, car je souhaite, tu le sais je suis têtu, continuer à leur faire comprendre que je poursuis ma quête, notre quête, mon fils.

Après plusieurs relances, j’ai reçu une réponse, pas de lui personnellement, il devait-être occupé à suivre notre Président en tenue de jogger, mais d’une assistante qui m’a retourné le message suivant :
«   Madame, Monsieur,

Par courriel en date du 20 mai 2007, vous avez bien voulu appelé l'attention du Premier Ministre sur votre situation, suite au décès de votre fils, âgé de 16 ans, le 21 décembre 2004 des suites d'un cancer. Vous indiquez que les circonstances de la disparition de votre fils sont relatées dans un livre " Le Printemps Blanc, Non Assistance à Familles en Danger ".

C'est avec émotion que Monsieur François FILLON a pris connaissance de votre correspondance. Il m'a chargée de vous assurer de toute sa sympathie dans l'épreuve douloureuse qui est la vôtre.

Aussi, particulièrement sensible à vos propos, il m'a demandé de transmettre aussitôt  votre correspondance à Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, afin qu'elle en prenne également connaissance avec toute l'attention qu'elle requiert.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de ma considération distinguée
.

Pour le Premier Ministre
La Chef du Service des Interventions »

Voilà ce que l’on appelle une réponse standard, à laquelle on raccroche quelques informations
de la missive reçue.

Ce n’est pas de l’émotion et de la sympathie que nous recherchons mais des actes.

Nous sommes à cet instant où je couche ces mots le 6 septembre 2007 et nous n’avons aucun retour de Madame BACHELOT-NARQUIN qui a succédé à celui qui devait également nous faire un retour et qui est resté bien muet.

Mais l’actualité les rattrape toujours, pour faire état d’un constat navrant, ils ne s’intéressent qu’à leur image médiatique.

Le ridicule ne les tuent pas, eux, p
our preuve, mon fils, courant Juillet un scandale d’une ampleur nationale est évoqué par la presse sportive dans un premier temps et ensuite relayé par les autres médias.

En effet Guy ROUX ancien entraîneur du club de football d’Auxerre et qui s’était mis en retraite, vient de signer comme entraîneur au club de Lens, et bien les instances nationale du football remettent
en cause son contrat, sous prétexte de son grand âge.

Te rends tu compte du scandale, de l’émotion de tous ces sportifs qui ne verront plus notre Guy Roux national sur nos vertes pelouses.

Et bien , mon fils, tu me croiras si tu veux mais après cette polémique qui a alimenté, les ondes, les journaux et le petit écran, Monsieur François Fillon, notre Premier Ministre, c’est ému personnellement de cette situation et a demandé à la ministre des sports, qui est également ministre de la santé, de le recevoir dans les meilleurs délais.

Ce qui fut fait, une semaine exactement après que ce scandale ait été dénoncé, la ministre l’a reçu dans son ministère et depuis il court, il court, le furet…

Je fais encore une fois de la dérision, autour de cette affaire, qui n’est pas dirigée contre Guy Roux qui mérite le respect et que j’aime beaucoup de part les valeurs qui sont siennes et que je partage.

Non, mon fils, simplement c’est exemple grotesque reflète ce que je crie depuis 32 mois, si tu n’es qu’un anonyme, un citoyen de base, tu n’es rien.

De ces situations, j’en ressort toujours meurtri, vidé, mais tu es là, dans mes pensées, pour me dire «  ne baisses pas les bras papa, je t’ai connu pugnace, continu, brave ces moments cruels et fait ce que tu as à faire, je suis non seulement dans tes pensées, mais également à tes côtés. »

Comme tous les mois pratiquement, nous avons passé un moment chez Isabelle et Pierre en présence des trois garçons, Arnaud, Thibaut et Anthony, cela nous fait du bien de nous retrouver, nul besoin d’évoquer ton absence tant elle plane sur nous tous.

Je sais leurs souffrances, le manque de toi, le chagrin de ne pouvoir évoquer tous ces instants merveilleux que nous avons passé tous ensemble, sans conjuguer au passé ta présence.

Ils savent que cette amitié qui nous unis depuis maintenant 22 ans, c’est transformé en autre chose de plus fort, d’immense et dont toi mon fils tu es le liant.

Je ressens aussi la tristesse d’Arnaud ton copain de toujours, ton absence le pèse, il a tant partagé de choses avec toi. Cette complicité qui été vôtre, vous n’aviez nul besoin de communiquer pour vous comprendre, vous apprécier, vous étiez tout simplement en osmose.

Je prendrai pour exemple, ce fragment de vie que ma mémoire me renvoi, celui où appliqué à dessiner aux fusains le portrait du cycliste Yvan BASSO, Arnaud à tes côtés ne disait mot et simplement, tout simplement vivait avec toi cet instant.

Ce portrait, avec ta mère nous avons décidé de lui offrir pour ses dix huit ans, par ce geste, c’est un peu de toi qu’on lui donne et nous sommes persuadés que tu le souhaites également.

Je suis certain, qu’il sera heureux et fier de recevoir ce présent comme souvenir du passé. 

A suivre....

Partager cette page

Repost 0
Published by

Pr�Ntation

  • : La voix des usagers de la santé
  • : La voix des usagers de la santé
  • Contact

Association Jennyfer


http://www.association-jennyfer.fr

Des bénévoles aux services des Enfants atteints de cancer,  pour leur apporter du réconfort mais aussi pour défendre leurs droits.

Rien n’est plus beau qu’un sourire d’Enfant. Ensemble pour tous les Enfants vulnérables.

 

 

Pour Noelanie

http://www.violencescolaire.fr/ en mémoire de Noelanie petite victime d'un laxisme incompréhensible

Un combat pour Paul

A consulter le site: http://www.pourtoimoncoeur.fr
Le combat admirable de la maman de Paul

Le site du CNVP84

Le Collectif National des Victimes de la Psychiatrie: un combat de parents, de proches pour que leurs êtres chers soient humainement considèrés.

http://www.cnvp84.fr

Contact

Adresse messagerie: santeusagers@gmail.com