Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Monsieur le Médiateur de la République,

Je me permets cette lettre après avoir pris connaissance de vos écrits sur votre site institutionnel et qui font références à tous ces appels à l’aide de tant de citoyens.

En effet vous avez eu l’occasion en publiant votre rapport annuel début 2009 de vous inquiéter de la forte croissance des saisines faites auprès de vos services suites à des litiges avec certaines institutions.

Vous avez notamment dans vos publications sur le site de la Médiature fait mention qu’il y avait encore des progrès à accomplir en ce qui concerne les Droits des Enfants, vous citez un certain nombre de contextes pour lesquels il y a effectivement beaucoup de travail à accomplir dans ce sens et je vous cite :

« LA LOI DOIT PROTÉGER LES CITOYENS, À COMMENCER PAR LES PLUS VULNÉRABLES

D’ENTRE EUX. C’EST POURQUOI LES ENFANTS DOIVENT BÉNÉFICIER D’UNE PROTECTION PARTICULIÈRE.

Alors que l’on célèbre cette année les vingt ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, le Médiateur de la République entend attirer l’attention des pouvoirs publics sur certains sujets qui font débat et méritent de nouvelles avancées. »

 

Et il est un domaine pour lequel une vigilance extrême doit être observée; c’est l’oncologie pédiatrique, car ce que beaucoup de nos concitoyens ne savent pas c’est que la majorité des traitements en oncologie pédiatrique n’a pas d’Autorisation de Mise sur le Marché et cette information est cachée volontairement par grand nombre d’oncologues aux parents de ces enfants vulnérables, Pourquoi ?

 

Alors qu’une loi oblige le médecin à communiquer sur les traitements qu’il administre et qui stipule notamment que le patient doit recevoir une information claire sur les bénéfices mais également sur les risques de ceux-ci, cette loi n’est pas appliquée en toute impunité…

Comment, dans le pays des Droits de l’Homme des êtres humains censés soigner peuvent-ils se permettent de galvauder les lois établies pour protéger les plus vulnérables ? Une des réponses qui arrive en tête de liste  de la part de beaucoup d’usagers ; c’est qu’ils se sentent intouchables et rien n’est fait pour arrêter cette position qui provoque trop de dégâts.

En effet, j’ai eu l’occasion dans le cadre  de mon combat, pour le respect des lois relatives aux enfants atteints de cancer et plus précisément sur le défaut d’information sur les traitements administrés, de rencontrer le 23 octobre 2009 le Directeur du Pôle Santé rattaché à votre institution en présence de deux responsables de l’institut Curie concernés par le sujet et je reste sur ma faim concernant la volonté de votre service de faire que les lois soit respectées dans ce domaine.

Pour avoir testé ce service appelé Sécurité Santé dans le cadre cité ci-dessus, je me permets de vous dire qu’il ne sert à rien, sinon à vous faire comprendre que l’hypocrisie est une contagion qui se propage et qu’il est temps d’y mettre un terme.

Difficile ici de vous faire un résumé de deux heures d’entretien, pour cela je vous invite donc à consulter sur le site http://santeusagers.over-blog.com l’article qui fait suite à cette rencontre et qui s’intitule « Oncologie pédiatrique : la dure vérité ».

Je tiens également à votre disposition l’enregistrement de cet entretien qui vous laissera certainement, comme il me laisse en tant que père, un goût amer sur la défense des Droits de l’enfant et plus largement sur les Droits de tous les patients, ce qui est dit est tout simplement immoral, scandaleux…

Vous ne pouvez rester dans les écrits, il est temps que des actions concrètes soient menées pour que cesse le non respect des Droits des Patients et des Enfants.

Nul besoin de nouvelles lois dans un pays que certaines castes ballaient d’un revers de main, mais plutôt appliquer tout simplement celles existantes et sanctionner les institutions et les personnels qui ne les respectent pas.

Des situations inadmissibles sont le quotidien dans certaines institutions qui ne peuvent perdurer et il est du devoir de vos services de les combattre avec vigueur.

JE TERMINERAI PAR UNE DE VOS CITATIONS :

« Faire avancer le droit

Lorsque derrière la nature éminemment personnelle des réclamations se profilent de véritables dysfonctionnements ou des iniquités collectives, il y a alors matière, non plus à des actions ponctuelles mais à une analyse de fond et à une réflexion élargie.
Cette méthode place le Médiateur en observateur privilégié de notre société et l’amène sur le plan national à intervenir dans les grands débats en relayant souvent la voix des plus vulnérables. L’institution se veut être une chambre d’échos des débats de fond de la société. »

De grâce passez à l’action avant que d’autres Enfants, d’autres Patients ne soient les innocentes victimes d’un laxisme inadmissible dans le pays des Droits de L’Homme et de l’Enfant.

Cordialement

Philippe COSTES le papa de Jérôme qui a quitté ce monde à l’âge de 16 ans dans l’hypocrisie d’une caste…

http://santeusagers.over-blog.com

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Pr�Ntation

  • : La voix des usagers de la santé
  • : La voix des usagers de la santé
  • Contact

Association Jennyfer


http://www.association-jennyfer.fr

Des bénévoles aux services des Enfants atteints de cancer,  pour leur apporter du réconfort mais aussi pour défendre leurs droits.

Rien n’est plus beau qu’un sourire d’Enfant. Ensemble pour tous les Enfants vulnérables.

 

 

Pour Noelanie

http://www.violencescolaire.fr/ en mémoire de Noelanie petite victime d'un laxisme incompréhensible

Un combat pour Paul

A consulter le site: http://www.pourtoimoncoeur.fr
Le combat admirable de la maman de Paul

Le site du CNVP84

Le Collectif National des Victimes de la Psychiatrie: un combat de parents, de proches pour que leurs êtres chers soient humainement considèrés.

http://www.cnvp84.fr

Contact

Adresse messagerie: santeusagers@gmail.com